Noémia De SOUZA - L'égoïsme blanc


"Notre voix s'est dressée consciente et barbare
sur l'égoïsme blanc des hommes
sur l'indifférence assassine de tous."

Traduite par Elisabeth Monteiro Rodriguez
Noémia De SOUZA (1926-2002), née à Catembe au Mozambique, est considérée comme la "mère" des poètes mozambicains.
Elle incarne , avec d'autres intellectuels regroupés autour du journal "O Braco Africano" la résistance à la colonisation. Écho de la lutte pour l'indépendance et l'émancipation, sa poésie s'inscrit dans le mouvement  de la négritude et de Harlem Renaissance en même temps qu'elle puis dans une veine néo-réaliste.

Éditions Isabelle SAUVAGE




Patrick VALLOT - CHEMINS -






# BIOSPHERE sur Twitter
@ BIOSPHERE sur Facebook
L'ESPRIT ET L'ART
  • JUSTE AVANT La Dictature
    Patrick VALLOT Artiste Peintre
  • FEMMES Enfin Les Entendre
    Nadège ROSTAN Photographe

  • IL SUFFIRA  D'UN SIGNE
     Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur
  • FEMMES Sortir du carcan
    Nadège ROSTAN Photographe



  • MAINTENANT la Connaissance
    Patrick VALLOT Artiste-Peintre


  • NOS MAINS
    Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur