Biosphère pour Demain :
Pour construire une nouvelle société,
tout est à portée de mains !

L’Humanité arrive à un stade essentiel de son évolution.
Une absence de politique de progrès cohérente et forte au niveau mondial, se paye par une dégradation de la situation économique d’un nombre toujours plus grand de personnes. Le désordre économique, moral et spirituel s’aggravant la situation semble se détériorer de manière inexorable.

Seuls des changements profonds sont susceptibles d’amener une époque de réels progrès pour l’Humanité dans son ensemble. Pour atteindre ces buts, il est donc indispensable de bâtir une nouvelle société ; ou du moins, de régénérer profondément celle dans laquelle nous vivons actuellement. Pour cela nous devons faire naître un puissant mouvement susceptible d’inspirer les forces les plus dynamiques des groupes humains les plus divers.
C’est l’objectif que poursuit « Biosphère pour Demain » depuis 1989, par des actions incessantes, et ce, dans tous les domaines.

—–
DALLAS, le 22 NOVEMBRE 1963 — ATHÈNES, le 22 NOVEMBRE 2013
Femmes de Grèce, avec les citoyennes du monde
et les hommes de bonne volonté qui avancent avec vous,
il est temps de bâtir une nouvelle société.
Relevons sans crainte le flambeau de JF Kennedy
tombé à Dallas le 22 Novembre 1963.
« Paix immuable et Progrès continu accessibles à tout le monde
grâce à l’Énergie Citoyenne libérée et la Haute Finance désarmée. »

ILS L’ONT DIT – L’œuvre des meilleurs… la collusion des pires

« De grandes tâches sont à finir pour réaliser la paix, la justice et la compréhension parmi tous les hommes et nations, et mettre fin à la misère et la souffrance partout où elles existent. Je ne pense pas que ce pays sera au sommet de la colline dans cette administration ou dans notre génération ou notre temps, mais un jour il y sera, et j’espère qu’alors, ils penseront que nous avons fait notre part.»
J.F. KENNEDY
« Tout le monde se couche. Ça durera…tant que nous ne l’aurons pas dénoncé et que n’y aurons pas mis le holà. (…) C’est une invasion qui se déroule comme le cours d’un fleuve. (…) Qui dresse une digue ? Ce n’est pas le fleuve. Ce sont les hommes qui ont intérêt à se mettre à l’abri de l’inondation. Or, personne n’en a le courage. C’est donc à nous qu’incombe ce devoir. Vous verrez, on finira par suivre notre exemple, si nous le donnons avec éclat.» « Avec éclat, mais sans arrogance.»
Ch de GAULLE.
La lettre de Jesse VENTURA Gouverneur du Minnesota (USA) (1998-2002) à la classe dirigeante : « Vous contrôlez notre monde. Vous avez empoisonné l’air que nous respirons, contaminé l’eau que nous buvons, exigé des droits sur la nourriture que nous prenons. Nous nous sommes battus dans vos guerres, nous avons perdu la vie pour vos causes, nous avons sacrifié nos libertés pour vous protéger. Vous avez dilapidé notre épargne, détruit la classe moyenne. Nous sommes esclaves de vos sociétés.»
« Quand je désespère, je me souviens qu’à travers toute l’histoire, les chemins de la vérité et de l’amour ont toujours triomphé. Il y a eu des tyrans et des meurtriers, et parfois ils ont semblé invincibles, mais à la fin, ils sont toujours tombés. Pensez toujours à cela.» « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.» Mahatma GANDHI (1869-1948) …/… D’autres citations et présentation de Bio-D.

Actualités

Nos textes traduits

LE LIVRE

# BIOSPHERE sur Twitter

Please enter the Page ID of the Facebook feed you'd like to display. You can do this in either the Custom Facebook Feed plugin settings or in the shortcode itself. For example, [custom-facebook-feed id=YOUR_PAGE_ID_HERE].

@ BIOSPHERE sur Facebook

L’ESPRIT ET L’ART

Menu